Maison des arts de Créteil - → Festival International de films de femmes
Cinéma

→ Festival International de films de femmes

Lancement
24mars—02avril 2023
45 ans de Cinémas de Femmes

La Fabrique de l’émancipation

Depuis plus quatre décennies, le Festival International de Films de Femmes de Créteil se bat pour changer le cours de la vie et de l’avenir professionnel des femmes, contre les stéréotypes, contre l’effacement de leur histoire, contre l’oubli de leurs rôles, pour l’égalité et la reconnaissance de leurs droits, pour leur beauté, leurs combats, leurs solidarités, leur intelligence, leur créativité, leur patience et leurs engagements.

Nous proposons pour cet anniversaire de vous montrer les coulisses de cette révolution en 24 images seconde. Celle de l’accès des femmes à l’image, au cinéma, à la liberté, à l’affranchissement des codes, des stéréotypes. A l’exemple de Jane Campion.

Le cinéma ça se fabrique et depuis ses débuts les femmes sont à tous les postes.
Actrices, réalisatrices, scriptes, monteuses, cheffes opératrices, productrices, responsables de casting… Leur cinéma est vital, il permet d’offrir des images éloignées des formats diffusés massivement et d’attaquer les tabous pour mieux respirer un air de liberté.

→ Au programme

Une compétition internationale qui est la ligne directrice du Festival avec 6 films de fiction soumis à un Grand Jury composé de 5 personnalités du cinéma, 6 films documentaires soumis au Jury de la SCAM, « Anna Politkovskaïa », composé de 5 professionnel.les du secteur audiovisuel, 12 courts métrages soumis aux jurys de l’UPEC (Université Paris Est Créteil,) de l’INA.

La journaliste de Novaya Gazeta, avait lancé, contre Poutine en 2004, un avertissement pour le monde entier. Il n'avait pas été entendu. Deux ans plus tard, le 7 octobre 2006, elle était assassinée.

A travers ce prix le festival marque sa liberté de penser et son engagement tout aussi vigilant pour la cause des femmes en Afghanistan, en Iran, en Inde ou aux USA. Le public participe, lui aussi, par son vote à cette fête en attribuant ses Prix.

 

→ Notre invitée d’honneur se nomme Charlotte Gainsbourg : “J’ai découvert que mes origines juives russes sont ukrainiennes” dit-elle. L’actrice, qui a réalisé un très émouvant portrait de sa mère, Jane Birkin, revient dans un entretien au « Monde » sur des thèmes comme la famille ou le rapport filial qui lui sont chers et qui sont au cœur du dernier film de Mikhaël Hers « les passagers de la nuit ».

Parmi nos invitées citons aussi : Annie Ernaux, Fanny Herrero, Agnès Jaoui… et bien d’autres.

Nous avons choisi de mettre l’accent sur le thème des Territoires.

→  Ce programme nous permettra d’interroger les nouveaux espaces des images animées, leurs circuits du côté des jeux vidéos, du cinéma d’animation et des séries. Dans cette préoccupation les gens du voyage auront toute notre attention,
Ce thème sera notre axe de travail avec le jeune public. La représentation de l'espace et du temps, proches ou lointains, nous parle d'une relation spirituelle en lien avec le monde.

Plus que jamais, nous nous engageons auprès de la jeunesse, pour explorer l’étendue des qualités humaines, interroger le genre en des portraits de femmes et d’hommes complexes, riches, multiples, susceptibles de correspondre à leurs besoins d’identification et selon un éventail de possibilités libératrices.

Sous le label, elles font genre nous proposerons le 2éme volet de notre investigation du côté d’un cinéma de genre au féminin. Avec des invitées prestigieuses venues des USA : Katherine Bigelow est fortement sollicitée (sous réserve).

→ Histoire/Mémoire/Archives/Publication pour les 45 ans
Pour continuer cette exploration historique nous proposerons un FLORILEGE de 45 grands films ainsi que les paroles des réalisatrices qui les accompagnent, collectées depuis 30 ans à travers leurs leçons de cinéma

Un hommage sera rendu à Maria Schneider et une contribution du FIFF est en cours pour l’exposition VIVA VARDA organisée avec la Cinémathèque Française en novembre 2023. Dans la perspective de cette fête, gardons nos lieux de mémoire, de culture et de solidarité comme un héritage précieux. Ecoutons les réalisatrices nous confier leurs secrets de fabrication, partageons le plaisir de la mémoire et de l’exploration.

Jackie Buet et l’équipe du festival