Maison des arts de Créteil - Colère Noire
Voir tout
Théâtre Musique

Colère Noire

Gabriel Dufay
textes de Brigitte Fontaine

Prochainement
28sept.—01oct. 2021
PASS BIS répétition ouverte - accès libre - lundi 20 septembre 16h00 à 17h00 → réservation mac@maccreteil.com

« Ne crois qu’à la poésie, si tu vois ce que je veux dire. Elle n’a pas de contraire. Tu ne peux pas te tromper, c’est tout droit. » Colère Noire, Brigitte Fontaine.

Jailli des flammes du néant, un homme fracassé nous invective, anéanti par ses désillusions, à la dérive, brisé par la réalité tragique du monde et par la solitude.
Il hurle sa colère et sa révolte au cœur desquels surgissent sa vulnérabilité torturée, son humanité profonde mais aussi une forme de transcendance lumineuse face à la noirceur du monde.

Prophéties fulgurantes ou manifestes poétiques, «Rien» et «Colère noire» deux monologues ardents de Brigitte Fontaine, font corps avec Gabriel Dufay, qui a choisi de mettre en scène et d’interpréter ces textes.
Leur ultra sensibilité et leur force subversive sont décuplées par l’exaltation incantatoire de Gabriel Dufay, presque féroce au milieu d’un no man’s land, comme en à-pics d’un abyme. 

Uppercuts de mots, de maux et de sons, à la frontière du théâtre et de la musique,  comme il aime à pratiquer le plateau, le metteur en scène a invité cette fois deux musiciens violoncellistes pour cette aventure foudroyante entre musique classique et expérimentations contemporaines. Il scelle, par l’hybridation des formes artistiques, la puissante visionnaire de l’œuvre de Brigitte Fontaine, « Le feu et la musique réunis dans un choc mortel ».

Comme en 2018,  lors de la présentation à Créteil de « Fracassés » de Kate Tempest,  le compagnonnage de Gabriel Dufay avec les autrices contemporaines fait toujours fuser l’humour, la poésie, la vitalité salvatrice de la quête d’absolu de la confusion du monde,

L'interview de Gabriel Dufay

 

Textes : Brigitte Fontaine 
Adaptation, mise en scène et jeu : Gabriel Dufay 
Musique live et composition : Duo Brady (Paul Colomb et Michèle Pierre)
Avec la participation de : Michel Archimbaud 
Regard chorégraphique : Kaori Ito
Dramaturgie : Laure Hirsig
Scénographie : Margaux Nessi
Vidéo : Vladimir Vatsev
Lumières : Sébastien Lemarchand
Costumes : Aude Desigaux
Régie son, vidéo et générale : Anaïs Georgel 
Collaboration artistique : Yuriy Zavalnyouk et Laure Hirsig
Accompagnement chorégraphique : Corinne Barbara 
Assistanat mise en scène : Paloma Petesch
Administration : Claire Lamarre 

Remerciements à Samuel Achache, Michel Archimbaud, Jeanne Candel, Marie-Rose Guarniéri et Benoît Mouchart.

Texte édité aux Éditions Les Belles Lettres / Archimbaud.

Production : Compagnie Incandescence. Coproduction : Maison des Arts de
Créteil. Avec le soutien en industrie et résidence de la vie brève - Théâtre de l’Aquarium. Avec le soutien et l’accompagnement technique des Plateaux Sauvages.