Chargement

Remanences

Maison des arts de Créteil - Remanences

Remanences

Thierry De Mey
Grâce à un procédé de captation par caméra thermique, les danseurs sont spectralisés.

FR
Grâce à un procédé de captation par caméra thermique, les danseurs sont spectralisés. Les parties chaudes du corps impressionnent davantage l’image, tandis que les zones froides, moins irriguées par les flux sanguins, semblent s’évanouir. Corps évanescents, ombres mouvantes, les danseurs se font calligraphie vivante, tracés noires sur une toile blanche.

Conception et réalisation : Thierry De Mey
Création et interprétation : Manuela Rastaldi, Silvana Suarez Cedeño, Volodia Lesluin
Assistante à la chorégraphie : Manuela Rastaldi
Caméra : Julien Lambert
Mixage son : Xavier Meeus
Production : TechnocITé, le manège.mons / CECN et Charleroi / Danses, centre chorégraphique de la communauté française de Belgique

Lien CECN :
Ce projet de Thierry de Mey est coproduit par le manège.mons dans le cadre du projet européen Transdigital et par Charleroi/Danses, centre chorégraphique de la communauté française de Belgique, partenaire du CECN2.

Biographie

Thierry De Mey, né à Bruxelles le 28 février 1956 est musicien et cinéaste. Après ses études de cinéma à l’IAD, il aborde la composition musicale et sa rencontre avec Fernand Schirren le conduit à la danse contemporaine, pour laquelle il écrira de nombreuses musiques de scène. Il travaille principalement pour et avec Anne Teresa de Keersmaeker, Wim Vandekeybus et Michèle Anne De Mey, sa sœur cadette.Fondateur de l’ensemble de musique contemporaine Maximalist !, il participe à d’autres ensembles importants comme Musiques Nouvelles et Ensemble Ictus, pour lesquels il compose plusieurs œuvres. En 1993, il intègre une classe de l’IRCAM où il développe plusieurs programmes informatiques musicaux.
Depuis le 1er juillet 2005, il est l’un des quatre nouveaux directeurs de Charleroi/Danses, plus particulièrement chargé de coordonner les activités multidisciplinaires du centre chorégraphique.

UK
Video installation created in March 2010, Remanences reminds several picturial references : Francis Bacon’s deformed bodies, Yves Klein’s anthropometries, Mantegna’s draped, Henri Michaux’s ideograms… Through a process of capture by thermal camera, the dancers become ghosts. The hot parts of the body generate more impressive picture, while cold parts, less irrigated by the blood flow, appear to vanish. Evanescent body, moving shadows, the dancers are living calligraphy, black lines on a white canvas.

Biography
Thierry De Mey, born in 1956, is a composer and filmmaker. The intuition of movement and bounds is undoubtedly the guiding ele- ment in his work: « refusing to view rhythm as a simple combination of intervals within a time grid, but instead as a system which gener- ates momentums for falls and new developments » is the postulate behind his music and films. A large part of his music production is intended for dance and cinema. He has often been more than a composer for the choreographers Anne Teresa De Keersmaeker, Wim Vandekeybus and his sister Michèle Anne De Mey, offering his precious collaboration in the invention of ‘formal strategies’ – to use a favourite expression of his.
Since the foundation of PARTS, he has been the director of the cho- reographic composition programme; several of his students have acquired an international reputation. Since July 2005, Thierry De Mey is artistic director of Charleroi/Danses along with Pierre Droulers, Michele Anne De Mey and Vincent Thirion.

haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac