Chargement

Les chants de l'Umai

23sep 2011

Cie Castafiore / Plateau du CDC

Les chants de l'Umai

Théâtre
Marcia Barcellos a puisé dans son propre état de femme, creusé dans l’intime et laissé affleurer à fleur de peau des réminiscences de son enfance pour mieux s’en détacher ensuite, et tendre vers l’universel en dessinant dans l’espace et la lumière Les Chants de L’Umaï...

Un monde imaginaire, visuel et chorégraphique, où le mouvement, le son et la plastique laissent le champ libre à notre interprétation. «Connaissez-vous les majestueuses femmes-dragon du Gravbekistan, la  légende des Sylphides Umaï, le rituel étrange des Cubikoplastes ? Ce  bestiaire fantasmagorique qui puise à la source des temps anciens et  nous projette dans le devenir, dans l’être, débarrassé des oripeaux de  la modernité corrompue».

Ainsi nous interpelle Marcia Barcellos dans son  solo de danse, dans son corps devenu le support d’une représentation  imaginaire. Corps rêvé, corps transfiguré, corps métaphorique. Marcia  Barcellos a puisé dans son propre état de femme, creusé dans l’intime et  laissé affleurer à fleur de peau des réminiscences de son enfance pour  mieux s’en détacher ensuite, et tendre vers l’universel en dessinant  dans l’espace et la lumière Les Chants de L’Umaï. Convocation des  figures de mythologies féminines par la danse, mystérieuse, et le chant,  d’étranges et lancinantes mélopées… Entrelacement d’images, de figures  humaines, de bestiaire imaginaire baigné d’un univers électronique et de  manipulations magiques dont elle a le secret.

Chorégraphie et interprétation : Marcia Barcellos
Musique et mise en scène : Karl Biscuit
Lumière : Jérémie Diep
Décors et accessoires : Jean-Luc Tourné
Costumes : Christian Burle
Régie son et vidéo : Emmanuel Ramaux

Partenaires

La briquerie

Tout public :

23 Sept.
haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac