Chargement

Steven

Maison des arts de Créteil - Steven

Steven

Rémy Briere

Rémy Briere
né en 1987
vit et travaille à Paris
portofolio


Rémy Brière est majoritairement sculpteur, mais pratique aussi le dessin et l’installation. Il agence systématiquement ses pièces avec minutie et rigueur, au point qu’oeuvres et dispositif d’exposition demeurent indistinguables. L’artiste organise ainsi des espaces à mi-chemin entre le design, le magasin de décoration et la scène de théâtre expérimental, où les oeuvres assument à la fois la position de personnages et d’ornements.
Il choisit des éléments et des matériaux industriels et manufacturés, tels ceux qui conditionnent le style des lieux d’attente et de passage (comme des autoportants d’affiches - Sans titre, 2017), et les fait cohabiter avec des objets qu’il fabrique, dans une approche plus « traditionnelle » de la sculpture (comme le bronze - Les larmes de crocodiles, 2015 - ou le plâtre - Archives muettes n°3, 2012).
Si le caractère minimal des ses mises en scène frappe de prime abord, la linéarité de ses compositions est corrompue par un goût fétichiste de l’artifice et une mélancolie romantique. La standardisation et la précision des formes est en effet pervertie par des suggestions narratives et personnelles. Quand il grave des diagrammes reportant les éléments qui composent ses journées sur de grands vases en céramique (Steven, 2017), ou encore quand il diffuse parmi les oeuvres sa voix chantant une chanson d’Elvis Presley, il charge les objets et les espaces d’un caractère symbolique.
Rémy Brière déploie dans l’espace un langage qui convoque plusieurs scénarios potentiels et simultanés, à la fois iconographiques et émotionnels.

Photo : Steven, 2016,  vase en faïence émaillé, résine, 106x40x40 cm

haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac