Chargement

La lune

Maison des arts de Créteil - La lune

La lune

Nils Alix-Tabeling

Nils Alix-Tabeling
né en 1991
vit et travaille à Bruxelles
http://www.giannimanhattan.com/artist/Nils_Alix_Tabelingportfolio


Le travail de Nils Alix-Tabeling est marqué par son intérêt pour la mythologie et le folklore, chargeant ses pièces d’une valeur symbolique et rituelle. Les références aux mythes et aux croyances populaires passent ensuite à travers un filtre extrêmement personnel et s’imprègnent du vécu intime de l’artiste. En effet, Nils Alix-Tabeling ne cesse d’informer les oeuvres de ses relations affectives - notamment il utilise régulièrement le moulage du visage de son compagnon (Sleeping dormants : Petrified lovers, 2017), fait porter ses sculptures à ses amis (Mélusine, Les baladeuses, GETAshoes, 2016) ou met ces derniers en scène dans ses vidéos (Mélusine and her double : chapter II, 2017).
L’artiste fait souvent allusion à un univers de cérémonies et de cultes. Ses performances évoquent des danses sorcières et il agence sur les sculptures des fleurs et des tiges suivant les règles de l’Ikebana japonais (Donau Wasser; Tears of Joy-Tears of Sorrow, 2017).
De même, les matières qu’il choisit n’ont rien d’anodin. Nils Alix-Tabeling multiplie les jeux de textures et les trompes-l’oeil pour explorer les émotions qu’ils procurent au spectateur. Il mélange du plâtre et du papier mâché, façonne des êtres à mi-chemin entre le monstre et la chimère et les orne de gousses d’ails,
de plantes, de chocolat ou encore de bijoux.
L’hybridation et la transformation traversent son travail jusque dans le statut des objets qu’il produit. Une sculpture peut en effet devenir une paire de chaussures portée pour une performance, ou un socle de projection pour un de ses films.
Détails anthropomorphes, d’animaux marins et de végétaux - mains, nageoires, tiges, dents - composent des objets à la physionomie troublante qui paraissent sortir des Métamorphoses d’Ovide. Des personnages figés dans un état de transition, en pleine mutation émotionnelle et structurelle.

photo : La Lune, 2017, (détail) paille d’acier tissée, papier mâché résiné sur bois, étain rose, plâtre; verre, perle de verre, 205 x 160 cm

haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac