Chargement

Wenluderwind

Maison des arts de Créteil - Wenluderwind

Wenluderwind

Nicolas Moulin

Les mythes urbains et technologiques qui conditionnent nos sociétés depuis l’age de la révolution industrielle constituent la matière première du travail de Nicolas Moulin. Celui-ci consacre une grande partie de son activité aux périgrinations urbaines et péri-urbaines. Le processus d’élaboration de ses travaux procède d’une pratique active et d’une observation critique de ce paysage et de ses symptômes. Des territoire propices à générer des anachronies fascinantes, et des spirales historiques étranges. L’œuvre de Nicolas convoque les référents historiques de ces paysages et les mixe avec des éléments que l’on désigne génériquement comme de « science fiction ».

Un grand nombre de ses oeuvres pourraient potentiellement constituer une sorte de « réponse » à notre monde contemporain, où se cotoient dans un équilibre dont il a le secret, sarcasme et romantisme, ou bien encore fascination et effroi. Notre âge orphelin de lendemain meilleurs semble s’être perdu la nuit dans un bois où restent invisibles les éléments qui le rendent anxieux. Cette dystopie établie se retrouve dans l’ensemble de son oeuvre où la science fiction qu’il revendique comme la culture de sa génération n’évoque pas un futurisme féérique mais « un présent achronique composé de souvenirs rétro-actifs qui génèrant à travers l’espoir ou la peur la notion de « demain ». La composition de ses paysages à la chronologie déboussolée, fait appel à une vision du futur où le spectateur se retrouve confronté à un « déjà vu » qu’il n’a jamais vu, fonctionnant comme une réalité belle et bien existante, à l’image des « souvenirs implantés » des réplicants de BladeRunner ou de la phrase de JG Ballard : « Le rôle de l’artiste n’est plus tant de produire des fictions dans un monde qui en est saturé, mais bien d’inventer des réalités ».

Certaines de ses pièces que je nommerais « para-photographiques » utilisent la notion de « faux semblants ». Elles effacent soigneusement le processus avec lequel elles sont produites, laissant de côté l’idée d’une image photo qui retranscrit ou pour mettre en avant l’idée qu’elle est tout simplement. Lire la suite

photo : Wenluderwind 09

 

Partenaires

Mois de la photo
haut de page

MAC — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac