Chargement

Distorsions

Maison des arts de Créteil - Distorsions

Distorsions

Pierre-Laurent Cassière

Pierre-Laurent Cassière est un artiste français né en 1982. Entre sculpture cinétique, cinéma élargi et installation sonore, son travail plastique est largement inspiré par l’archéologie des médias. Ses oeuvres audiovisuellesmêlent souvent techniques historiques et technologies contemporaines dans des dispositifs contemplatifs nous confrontant à nos habitudes perceptives.
Sa dernière pièce s’intitule Distorsions. C’est un tryptique de miroirs verticaux sombres qui oscillent au gré de différentes vibrations et déforment l’environnement et les personnes qui s’y reflètent. Un bruissement sonore proche d’un vent électronique est généré par les mouvements des miroirs.
Entre mini-tempêtes et accalmies, nous ressentons un plaisir particulier, celui de la contemplation d’une nature totalement abstraite, dans laquelle
le regard et l’ouïe se perdent.
Il y a toutefois ici des aspects plus inquiétants, une tension sous-jacente, qui se dévoile lorsque l’on fait le tour de l’oeuvre et que l’on y voit ces morceaux imposants de bois qui portent la structure et qui évoquent des potences.
Le terme « distorsions » prend alors un tout autre sens. La torture de reflets insaisissables. On examine aussi ces petit moteurs hypnotiques qui font vibrer les plaques, semblables à de petits projecteurs. On réalise alors que l’on a aussi affaire à du cinéma, une forme contemporaine de cinéma qui ne cherche pas à représenter, à montrer des images, mais plutôt
à tout faire pour les éviter.
Peu importe comment cette pièce peut être définie – sculpture cinétique étant peut-être ce qui s’en rapproche le plus – elle est avant tout une expérience perceptive poétique marquante, le souvenir d’un reflet.

En collaboration avec les Musées d’art et d’histoire et la Maison Tavel

+ d'infos sur l'artiste

haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac