Chargement

Different Ways to Infinity...

Maison des arts de Créteil - Different Ways to Infinity...

Different Ways to Infinity...

Felix Luque Sanchez
Different ways to infinity est un travail de science-fiction qui combine différents medias. L’installation rassemble des archives imaginaires d’un laboratoire scientifique.

Different ways to infinity est un travail de science-fiction qui combine différents medias. L’installation rassemble des archives imaginaires d’un laboratoire scientifique.

Elle est constituée de différentes parties :

1. Une série de pièces inspirées de la théorie du chaos


Un synthétiseur, qui reprend parmi d’autres, la première démonstration physique de l’existence du chaos (Circuit de Chua). Le signal qui en ré- sulte est visualisé sur des oscilloscopes. Le synthétiseur est automatisé grâce à des moteurs. Il est ainsi capable de manipuler les paramètres de modulation en temps réel pour ainsi «rentrer et sortir» du chaos à l’infini. Le résultat visuel lorsqu’il atteint le chaos est celui des «attracteurs de Lorentz», des formes fractales. Cette partie sur le chaos est complétée par des impressions numériques et des animations 3d qui reprennent des expériences imaginaires dans le champ de la dynamique des fluides. Cet ensemble de travaux converge dans une approche de l’infini par la complexité.

2. Une sculpture modulaire


La sculpture est composée d’objets géométriques, de dodécaèdres rhombiques, polyèdres qui font partie de la famille des «Space-filling polyhe- dra» : une forme capable de s’imbriquer avec elle-même pour ainsi remplir entièrement l’espace à l’infini. Ces formes de dodécaèdres rhombiques fonctionnent dans l’installation comme une sorte de générateur de sculptures géométriques. Elles ont en effet un immense potentiel combinatoire pour créer des agglomérations. Ces dodécaèdres sont aussi dotés des comportements réactifs, grâce à des arêtes lumineuses.

 

Face à ce système générateur de sculptures, l’auteur a conçu pour l’expo- sition une configuration, un assemblage, qui exploite les capacités dramatiques et formelles de cette construction géométrique.
Ainsi, il utilise un algorithme pour produire un flux aléatoire de lumières. Ceci va brouiller la perception de la géométrie de l’objet, qui ne sera dévoilée que progressivement, grâce à l’interaction du visiteur avec la sculpture. Dans le projet l’artiste recrée une mythologie personnelle pour explorer les limités du réel, à la recherche de la frontière entre magie et science. 

Voir le site de l'artiste

UK
Different ways to infinity is a Science-Fiction work combinating different types of media. The installation gathers imaginary archives from a scientific laboratory which have made research in the chaos theory field, before to discover the existence of geometrical objects of uncanny nature.

The work includes differents components:
1. Research about Chaos The installation stages a serial of pieces showing scientific experiments linked to the chaos theory and which would happen in this fictive laboratory.

2 Modular sculptures It’s about uncanny geometrical objects, with reactive behaviors, sound and lights, expressing some artificial intelligence. They have the shape of rhombic dodecaedra, polyedra from the «space-filling» family. Those polyedra are the only geometric objects with the ability of overlaping each others to fill the
space entirely. So they have a huge combinatorial potential to create shapes, agglomerates. Those shapes are working in the installation like a geometric sculpture generator.

Partenaires

Le Manège
lille 3000
mac
IMAL
fédération wallonie-bruxelles
haut de page

MAC — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac