Chargement

XYZ ou comment parvenir à ses fins

Maison des arts de Créteil - XYZ ou comment parvenir à ses fins
Lancement
04—07févr. 2020

Georges Appaix
Cie La Liseuse

XYZ ou comment parvenir à ses fins

Danse
Festival Faits d'Hiver

Dans le cadre de la programmation du Théâtre de la ville - Hors les Murs

XYZ ou comment parvenir à ses fins

En 2019, la Liseuse aura 35 ans. Georges Appaix accélère son alphabet chorégraphique pour son opus final.

« C’est mieuX, allons-Y, Zou ! Mettons un terme à cet alphabet !

 X,Y,Z, lettres malaimées, rarement initiales, le fin fond de l’abécédaire !

Elles ont pourtant leurs charmes, bien que droites et anguleuses, et forment un sacré trio !

Sexe, chromosomes, zozotements, inconnu mathématique et adverbe de lieu, film mythique, sans parler d’un petit côté « et coetera » ....

Dans un espace à trois dimensions, comme le notre ou celui du plateau, chacune la sienne, X en abscisse, Y en ordonnée, Z en côte !

« XYZ » spectacle en volume ! Et spectacle alphabétique ; qui parcourt l’alphabet pour y glaner ce qui le constitue.

Peut-être certains regards sur le passé, depuis nos Antiquités jusqu’à Vers un protocole de Conversation ? à travers ces Hypothèses fragiles, Question de goûts ?

Certainement la rencontre à nouveau de ces auteurs, poètes, musiciens, philosophes, artistes et technicien qui ont nourri ce travail !

Et puis, toujours présentes, ces tentatives obstinées, gourmandes, de mettre en scène un corps qui danse et qui dit, qui circule quelque part entre abstraction et narration, sans jamais se limiter à l’une ou l’autre et qui essaie d’échapper à tout enfermement. Un corps libre ?

Toujours présente aussi cette autre préoccupation, éprouver, mettre à l’épreuve une forme spectaculaire qui s’appuie sur le fragment, la plupart du temps de nombreux fragments de natures éventuellement très différentes qui se succèdent et se heurtent. Des micros-éléments de sens qui, par opposition, contagion, rupture, peuvent produire un sens plus général, diffus, complexe et laissant la place à une réception plus ouverte.

Un abécédaire donc ! quoi de plus élémentaire qu’une lettre mais quoi de plus immense que le champ qui s’ouvre si l’on combine les vingt-six !

Et pour le parcourir 8 personnes sur le plateau, d’âges différents, avec ou sans expérience de ce travail, danseurs différemment, acteurs par nécessité, musiciens à leurs heures, embarqués dans les trois dimensions du plateau et le temps qui s‘écoule. » Georges Appaix, mars 2018

Le travail de Georges Appaix est toujours extrêmement fluide, tournoyant, propice aux échappées et aux revirements. En convoquant les trois dernières lettres de l’alphabet, son humour en appelle à notre aptitude à la fantaisie. Privilégiant la langue, il fait entrer la poésie dans la mécanique de son art étonnant. Pour bien faire, il faudrait que l’alphabet ait à nouveau 26 lettres !

Conception, mise en scène et textes de Georges Appaix
Chorégraphie de Georges Appaix avec la participation des interprètes
Interprètes Georges Appaix, Romain Bertet, Liliana Ferri, Maxime Gomard, Maria Eugenia Lopez Valenzuela, Carlotta Sagna et Melanie Venino
Conception vidéo et site web Renaud Vercey
Conception et textes publication Christine Rodes et Georges Appaix
Graphisme Francine Zubeil
Scénographie Madeleine Chiche, Bernard Misrachi pour Le Groupe Dune(s) et Georges Appaix
Création lumière Pierre Jacot-Descombes
Création environnement sonore Olivier Renouf, Eric Petit et Georges Appaix
Création costumes Michèle Paldacci et Georges Appaix
Régie Générale Jean-Hughes Molcard


Administration Tatiana Pucheu Bayle
Production / Diffusion Pascale Cherblanc
Une production La Liseuse
Compagnie conventionnée avec le Ministère de la Culture et de la Communication Direction Régionale des Affaires Culturelles Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est subventionnée par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, la ville de Marseille et le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône. Elle est en résidence à La Friche la Belle de Mai à Marseille
Coproduction Les Quinconces - L’Espal, scène nationale du Mans, le Théâtre de la Ville - Paris et la Maison des Arts de Créteil en partenariat avec Micadanses – festival «Faits d’Hiver », le Théâtre Joliette, scène conventionnée pour les expressions contemporaines et Marseille objectif DansE, le Théâtre Garonne, scène européenne et La Place de la Danse, CDCN Toulouse-Occitanie, POLE-SUD Centre de Développement Chorégraphique National de Strasbourg, Théâtre Gymnase - Bernardines, Marseille, le Pôle Arts de la Scène - Friche la Belle de Mai avec le soutien de l’ADAMI

© Georges Appaix

Partenaires

THEATRE DE LA VILLE HORS LES MURS
faits d'hiver 2019
ma 4 au ve 7 février - 20:00

Tarifs

Pass 3+ → 12€
Pass 12+ → 10€
Tarif unique → 22€
haut de page

MAC — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac