Chargement

Jour et nuit

Maison des arts de Créteil - Jour et nuit
13—14fév 2019

Catherine Diverrès

Jour et nuit

Création en partenariat avec le Festival Faits d’hiver
festival. danse. Paris
Danse

« Quel serait pour vous “un jour une nuit” ? Telle sera la question posée aux interprètes et aux collaborateurs, mais je la pose à vous aussi. »

Laisser filer les métaphores, l’imaginaire de chacun se déployer à l’évocation et l’association de ces deux mots. Union sans mélange, battement d’ailes, alternance, contraste, veille et repos, scansion du temps. Du plus clair au plus obscur, des ombres qui grandissent et diminuent, à l’éblouissement qui se confond avec aveuglement, des aubes grises ou tendres, des ciels de nuits, aux fulgurantes comètes. Balancement et parfois inversion : mais les deux astres qui président ne se juxtaposent pas, ils se succèdent et se complètent.
Les neufs interprètes porteront leur rêve, leur énergie, leur éros, leur obscurité, leur secret dans un entrelacs de chemins, de paysages singuliers. Laisser place aux sentiments, aux émotions, aux images pour habiter les gestes, le mouvement. Portés par l’hybridité de chansons, des musiques populaires ou savantes, raconter, exposer “nos” jours et “nos” nuits.
Jour et nuit de fête, de liberté, de nostalgie, de doux délire, alternance larmes/rire, des combats vains et des cruelles batailles, intimes ou collectives. Peurs, dangers, consolation, amour. “Tenue” d’être”.
Quel serait pour vous “un jour une nuit” ? Telle sera la question posée aux interprètes et aux collaborateurs, mais je la pose à vous aussi.
Jour et nuit, conjugués au pluriel, le sens est différent, mais tout est permis, tout est possible, lorsque l’on ouvre l’espace de son imaginaire et de sa pensée.
Existe-il un “sens” à l’alternance du jour et de la nuit ?
Je me donnerai pour cette (dernière) pièce la plus grande liberté “stylistique”. Voyager entre le baroque, l’expressionisme, l’abstraction lyrique ou le romantisme, peu importe !
Avec jubilation ! Aucune contrainte d’expression ne prévaudra sinon d’ouvrir l’espace poétique au coeur de chacun des interprètes, celui-ci peut nous, vous ressembler, rassembler, diviser ?

 

Catherine Diverrès a marqué de ses œuvres le paysage de la danse au cours de ces trente dernières années. Qui l’a vu danser sur scène a été touché par sa force et sa grâce inégalables.
Déterminante fut sa rencontre avec Kazuo Ohno, avec qui elle a étudié au Japon, une voie ouverte qui, dès son retour en France, lui a permis d’élaborer un langage particulier qu’elle a transmis à plusieurs générations de danseurs.
Après quinze années passées à la tête du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, une nouvelle page s’est ouverte devant elle avec la compagnie qu’elle a créée, l’association d’Octobre, et son installation dans la ville de Vannes au sein du Studio 8 depuis 2012.
Fin juillet 2018, nouveau départ. La compagnie quitte le Studio 8 mais reste basée en Morbihan à Vannes pour l’heure. Elle continue de creuser son sillon sur un territoire qu’elle ne souhaite pas abandonner en si bon chemin. La première série de répétitions de Jour et Nuit, création 2019, ferme la « parenthèse ».

Collaboration artistique et scénographie : Laurent Peduzzi
Création lumière : Marie-Christine Soma assistée de Fabien Bossard
Son : Kenan Trévien
Costumes : Cidalia da Costa
Danseurs : Pilar Andres Contreras, Alexandre Bachelard, Lee Davern, Nathan Freyermuth, Harris Gkekas, Capucine Goust, Isabelle Kurzi, Rafael Pardillo, Emilio Urbina

Production : Compagnie Catherine Diverrès / association d’Octobre
Coproduction : Le Volcan - Scène nationale du Havre / Les Quinconces - L’espal, Scène nationale, Le Mans / Le Manège - Scène nationale de Reims / Charleroi danse, Belgique / Les Halles de Schaerbeek, Bruxelles / Festival Faits d’hiver / MAC (Créteil) / La Coupole, Saint-Louis / Alsace et dans le cadre de l’Accueil studio ICI Centre chorégraphique national, Montpellier / Pôle-Sud, CDCN, Strasbourg / Ballet de l’Opéra national du Rhin - Centre chorégraphique national de Mulhouse / Centre chorégraphique national de Tours / Centre chorégraphique national de Nantes / Viadanse, Centre chorégraphique national de Bourgogne Franche-Comté à Belfort, Le Granit scène nationale de Belfort
Avec le soutien Théâtre d’Orléans / Théâtre national de Chaillot / Quai 9, Lanester. 

©David Ben Loulou 

 



Partenaires

FAITS D'HIVER
MICADANSES
mercredi 13 et jeudi 14 février 20:00

Tarifs

10 à 22€

Télécharger

haut de page

MAC — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac