Chargement

Festival Sons d'Hiver

Maison des arts de Créteil - Festival Sons d'Hiver
17fév 2018

Big Daddy Wilson Band
Eric Bibb

Festival Sons d'Hiver

Concert
Soirée Soul & Blues

Big Daddy Wilson
Big Daddy Wilson est originaire de Caroline du nord, terre s’il en est de culture populaire afro-américaine. Il est né dans une petite bourgade de quelques milliers d’habitants de ce sud traditionnel, Edenton, à 60% peuplée d’africain-américains. Très jeune, il travaille dans des plantations de tabac et de coton. Depuis sa  petite enfance, il chante à l’église. De cette formation musicale gospel, il possède une qualité de chant exceptionnelle. Dans les années 70, il part pour l’Allemagne faire son service militaire. Dans ce pays, il y rencontrera son épouse. Il garde forcément des attaches solides avec le Deep South. En Europe, il suit les concerts de Champion Jack Dupree,  Louisianna Red, Eddie Boy.

De retour en Caroline du Nord, Big Daddy Wilson décide de se consacrer au blues et en est aujourd’hui un de ses meilleurs représentants. Ces chansons portent l’esprit propre au blues. Le quotidien de l’existence humaine y est conté comme dans « Country Boy » ou « Walk a Mile in my Shoes ». Sa voix soul, chaleureuse, lancinante à la diction claire et rythmée, semble nous parler d’épopées optimistes. Alors que les arrangements musicaux rappellent les atmosphères des derniers grands anciens comme R.L. Burnside.

Eric Bibb « Migration Blues »  inédit
Eric Bibb s’inscrit dans la tradition blues du protest song. Né à New-York en 1951, son père Léon Bibb est un chanteur folk (et son oncle John Lewis est le pianiste du Modern Jazz Quartet) qui accueille chez lui de nombreux artistes Pete Seeger, Bob Dylan (qui conseilla Eric durant ses années d’apprentissage). Jeune, son modèle musical est le bluesman Taj Mahal et la chanteuse Marvis Stapple. Il faut aussi savoir que son parrain, grand ami de la famille, est le chanteur et acteur Paul Robeson. C’est dire si le jeune Éric Bibb est imprégné de forts éléments de la culture populaire américaine développée dès l’après guerre. La musique le passionne, Eric Bibb « sèche » souvent l’école pour l’étudier. Dès le milieu des années 60 ans, il prend la route, parcourt l’Europe en commençant par la France et Paris.

Il devient un chanteur de blues et produira plus d’une trentaine de disques. Aujourd’hui, il est un des bluesmen les plus réputés au monde. Il joue une musique issue d’un savant mélange de folk, blues, country et gospel.

Pour cette soirée, il nous propose de découvrir, pour une première en France, son nouveau projet Migration Blues. Il nous dit: «  Ce que je ressens aujourd’hui, c’est que les idées négatives parfois exprimées envers nos frères et sœurs appelés « réfugiés » constituent une mauvaise perception de la réalité. Cela me fait penser à la migration durant laquelle des afro-américains ont fui la grande ségrégation brutale et la misère économique du sud rural pour les villes du nord ».C'est certainement pour cela que ces chansons balancent entre la mémoire de l’histoire populaire afro-américaine et l’actualité, comme à l’évocation de la vie d’un orphelin d’Alep.

 

Photographie : Eric Bibb © Patricia De Gorostarzu

samedi 17 février 20:00

Tarifs

10 à 22€

Télécharger

haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac