Chargement

Cosi Fan Tutte

Maison des arts de Créteil - Cosi Fan Tutte
19—24jun 2015

Atelier Lyrique de l'Opéra de Paris / W. A. Mozart

Cosi Fan Tutte

Concert

De jeunes amoureux succombent à la tentation du pari et de la mise à l’épreuve de leurs sentiments. Les conséquences sont inattendues et radicales. Quand le philosophe sentencieux Don Alfonso invite les deux fiancés déçus et perdants à répéter avec lui le dicton « Ainsi font-elles toutes », il provoque chez le spectateur une réaction inchangée depuis deux siècles, une réaction de rejet de ce poncif misogyne. Chacun refuse l’image attendue de la fiancée volage tout en étant troublé par la cruauté inconsciente ou même sadique des jeunes soldats. Dans cette dérive rude et cocasse sur la carte du Tendre, on finit par ne plus savoir qui est la dupe de qui, tout en comprenant que la sincérité et la tendresse dans le couple ne se manifestent et ne sont reconnues qu’au prix d’un bouleversement de toutes les conventions. Les fiancées qu’Alfonso traite de « corneilles déplumées » ne seront pas les seules à perdre des plumes... Dominique Pitoiset connaît bien l’Atelier Lyrique , pour lequel il a déjà mis en scène Didon et Énée (2008) et Orphée et Eurydice (2011).

"Cosi Fan Tutte, le chef d’oeuvre de Mozart et Da Ponte, débute, entre hommes, par une dispute de laquelle va naître un pari très risqué : « Et si je vous faisais, aujourd’hui, la démonstration que vos femmes, confrontées à la tentation du désir, ne pourront, comme toutes les autres, que céder ? »
Trois hommes et trois femmes sont en scène. Un vraijeu de télé réalité ! Une île de la tentation ou une variante d’Adam et Eve en quelque sorte ! Mais mieux
écrit, et révélé à nos yeux et à nos oreilles avec génie cette fois.
Mais revenons à nos couples, ils sont donc trois. L’un qui semble avoir déjà un lourd passif, et deux au début d’une relation qui se cherche encore.
Le premier couple s’institue maître du jeu, les deux autres seront les sujets de l’expérience. Cela va nous permettre après quelques errances de repasser par chez Soi pour reprendre le large. Ne sommes-nous pas à Naples, ville portuaire, après tout ? Et ne sont-ils pas marins et soldats ? Nos guerriers de l’amour, pris dans la tourmente de leurs certitudes branlantes, après avoir navigué à vue, devront bien se rendre à l’évidence, à jouer avec le feu on se brûle, car cosi fan tutti." Dominique Pitoiset

Opera buffa en deux actes (en langue italienne)
Atelier lyrique : 
Direction : Christian Schirm
Musique : Wolfgang Amadeus Mozart
Livret : Lorenzo Da Ponte
Nouvelle production :
Direction musicale : Jean-François Verdier,
Mise en scène et scénographie
: Dominique Pitoiset
Collaboration à la mise en scène : Stephen Taylor
Costumes : Axel Aust
Lumières
: Christophe Pitoiset
Assistant à la direction musicale : Jorge Giménez
Assistant à la mise en scène : Stephane Resche
Assistante costumes : Camille Penager
Diction lyrique italienne : Muriel Corradini
Solistes de l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris Orchestre-Atelier Ostinato
Chœur de Chambre de la Maîtrise des Hauts-de-Seine

Avec le soutien du cercle des fondateurs de l’atelier lyrique  ( LÉON CLIGMAN Président) Karolina Blåberg, Martine Cligman, Jean-Marc Daillance, Philippe Derouin, Alain Dupont, Athina-Maria Fix, Karolos Fix, Michel Germain, Christof Hennigfeld, Gary Ianziti, Claude Janssen, Philippe Journo, Jean-Claude Langain, Maurice Letulle, Jean-Pierre Marcie-Rivière, Lizy Maymard, Louise-Elizabeth Maymard, Anne-Hélène Monsellato, Claudie Pierrelle, Olivier Purcell, Lydie Roudil.

La Fondation Bettencourt Schueller est le Mécène principal de l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris.






Partenaires

atelier lyrique opéra paris
fondation bettencourt
vendredi 19 au mercredi 24 juin à 20h00 (relâche dimanche et lundi)

Tarifs

abonnement 20€ / plein tarif 30€
haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac