Chargement

Ghost Road

Maison des arts de Créteil - Ghost Road
06—08mar 2014

Fabrice Murgia / Dominique Pauwels /Lod /Cie artara

Ghost Road

Théâtre
Avec Ghost Road, Fabrice Murgia a réalisé une magnifique œuvre d'art... un étrange spectacle où les cigarettes ne sont pas écrasées à mi-chemin mais fumées jusqu'au bout. Il y a du temps. Il y a des images magnifiques, une musique superbe." De Standaard, sept 2012

«Je n’ai pas pu oublier ces villes fantômes silencieuses et les excentriques qui y sont restés. Ils m’ont fait penser à des survivants.» Fabrice Murgia

Reliant Chicago à Los Angeles, la route 66 sert de toile de fond à ce “Ghost Road”. Elle fut la première route trans-continentale goudronnée aux États-Unis. Les Américains la surnomment The Mother Road. Si elle conserve un caractère mythique, elle a été réduite à l’état de reliquat suite à l’aménagement d’une large «highway» parallèle. Les communautés qui s’étaient formées le long de l’ancienne route se sont éparpillées et ont dépéri. Seuls quelques individus isolés sont restés.

Une dame âgée, interprétée par l‘émouvante Viviane de Muynck, est seule en scène. Elle est l’une des rares représentantes d’une ville déconnectée de toute civilisation humaine, une ville au milieu du désert. Elle est malade, et semble réinventer compulsivement ses souvenirs. Frénesie de l’imaginaire, elle est à l’image de ce pays d’immigrants, avide de se reécrire des antécédents convaincants.  C’ est un voyage initiatique, une quête, une fuite dans les villes quasi dépeuplées, au beau milieu des maisons à l’abandon et des stations-service rouillées de la Californie, de l’Arizona et du Nevada, qui inspire Fabrice Murgia pour l’écriture et la mise en scéne et Dominique Pauwels pour la musique. 

Avec Ghost Road, Fabrice Murgia a réalisé une magnifique œuvre d'art... un étrange spectacle où les cigarettes ne sont pas écrasées à mi-chemin mais fumées jusqu'au bout. Il y a du temps. Il y a des images magnifiques, une musique superbe." De Standaard, sept 2012

«La projection d'images de direct, en alternance avec des séquences d'un “road movie” réalisé par le metteur en scène dans la Vallée de la Mort en Californie, ainsi que de grosses volutes de fumée théâtrale sur le plateau, renforcent encore l'effet hallucinatoire du périple. Le message captivant et le culot du jeune créateur de théâtre forcent le respect. Sûrement “à suivre” dans les lieux les plus prestigieux d'Europe. » Hans van Dam, grazen.nl, sept 2012

Auteur et metteur en scène : Fabrice Murgia / Cie Artara
Musique et installation sonore : Dominique Pauwels
Collaborateur artistique : Jos Verbist
Interprétation : Viviane De Muynck – actrice
Jacqueline Van Quaille - chanteuse
Réalisation des images : Benoit Dervaux
Création vidéo : Giacinto Caponio et Benoit Dervaux
Création lumière : Giacinto Caponio
Stagiaire à la mise en scène : Emilienne Flagothier
Recherches : Virginie Demilier
Une production LOD - théâtre musical & Cie Artara
en coproduction avec le Théâtre National-Bruxelles, le manège.mons
L'Hippodrome à Douai, le Theater Antigone à Courtrai, le Maillon à Strasbourg, Rotterdamse schouwburg.  Remerciements à Travis Preston, Dorothy O’Donnell, Herb Robbins, Walt, Alma Har’el, Goat Breker, Scrappy, Christian Lasserre, Dave Alexander (www.legendsofamerica.com), Frédérique de Montblanc, Odile Filiatre, Pierre Marianne O’Donnell, Tim Powers, Larry Kraus, Al Larrin, Ray, Nancy Treasure, Marta Beckett, Dorran Forgy (alias Red), Richard Regnell

En savoir plus

du jeudi 6 au samedi 8 mars à 20h30

Tarifs

plein tarif 20€
à l'abonnement 10 et 8€
haut de page

MAC — Studio — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac