Chargement

Au-delà

Maison des arts de Créteil - Au-delà
14—18jan 2014

Cie Baninga /Delavallet Bidiefono

Au-delà

Festival d'Avignon 2013
Danse
La danse nous relie avec les absents. Fort de cette conviction, DeLaVallet Bidiefono traite les corps et les voix comme des canaux vers un au-delà. Voix graves et corps vibrants pour convoquer les morts si nombreux en République du Congo, pour tenter de partager ce rapport forcément singulier aux catastrophes et aux disparitions. À Brazzaville, où il vit depuis plus de dix ans, la mort est omniprésente.

Par la danse le chorégraphe congolais Delavallet Bidiefono exhulte. Physique, percutante, explosive, d'un autre genre, elle dessine aussi les contours de son parcours d'homme. En filigrane une génération d'artistes congolais sur-vivants tenant la mort à distance en créant un art existentiel de la renaissance. Dieudonné Niangouna, son complice de toujours a écrit pour "Au delà". La composition qu'ils signent à deux voix fait entendre leur rage de conjurer le sort. D'autres rencontres importantes ont jalonné son parcours, avec le metteur en scène David Bobée, accueilli à la Maison des Arts également, son travail deviendra plus théâtral avec toujours ce même magnétisme surgit du corps. Aujourdhui il signe une pièce manifeste, une danse du compagnonnage des vivants avec les absents

"(...) Il engage son corps dans la bataille, " c'est un double combat, l'un pour bouffer, l'autre pour faire son art (...) le danseur au Congo n'existe pas, il est invisible, comme mort. Pour moi, danser est un engagement, une manière de résister, de créer, un jeu avec la mort."M.C Vernay, Libération juillet 2013

Chorégraphie : DeLaVallet Bidiefono
Texte : Dieudonné Niangouna
Avec : Jude Malone Bayimissa, DeLaVallet Bidiefono, Ingrid Estarque, Ella Ganga, Nicolas Moumbounou, Igor Nlemvo Massamba
Chanteur : Athaya Mokonzi
Musiciens : Morgan Banguissa, Armel Malonga
Création lumières : Stéphane ‘Babi’ Aubert
Création sonore : Jean-Noël Françoise
Une production de la Compagnie Baninga / DeLaVallet Bidiefono
Production déléguée Le Grand Gardon Blanc, Coproduction Festival d’Avignon, Théâtre Paul Eluard – Choisy-le-Roi, Parc de la Villette (résidence d’artistes 2013), Le Carré Sainte-Maxime, Châteauvallon centre national de création et de diffusion culturelles, Avec le soutien de la Région Île-de-France, du Conseil Général du Val-de-Marne, de l’Institut Français dans le cadre du programme Afrique et Caraïbes en créations, de l’Ambassade de France au Congo et de l’Institut Français du Congo (Brazzaville), Création à Brazzaville - printemps 2013 , Création en France au Cloître des Célestins.

En savoir plus

du mardi 14 au samedi 18 janvier à 20h30

Tarifs

plein tarif 20€
à l'abonnement 10 et 8€
haut de page

MAC — Mac Plus

Inscription pour recevoir toutes les dernières news, offres de la mac